Je crois que le moulage à la cire perdue me conviendrait. Comment en être certain ?

Notre spécialité est de vous aider à déterminer si vos pièces sont de bonnes candidates pour le moulage à la cire perdue. Envoyez-nous un dessin de vos pièces ou un fichier de conception 3D assistée par ordinateur, ou demandez simplement à rencontrer un membre de notre équipe de vente chevronnée afin de discuter de vos besoins. Nous ferons tout ce que nous pouvons afin que vous preniez la décision la plus éclairée qui soit. Nous serons aussi ravis de vous soumettre un devis pour des pièces ou de l’outillage.

Si vous croyez qu’une de vos pièces pourrait bel et bien être coulée à la cire perdue, n’hésitez pas à consulter la liste ci-dessous. Elle contient des informations importantes qui pourront vous être utiles avant de demander un devis.

 

 La pièce que je recherche pèse entre 0,5 lb (0,23 kg) et 50 lb (22,68 kg) et ne mesure pas plus de 18 po (2,54 cm) de longueur.  Bien que nous soyons capables de couler des pièces pouvant peser jusqu’à 200 lb (22,68 kg), la plupart des pièces à la cire perdue ont une masse et un gabarit moins important. La raison est simple : plus une pièce ainsi coulée est grande, moins ses dimensions sont précises. De plus, les grandes pièces requièrent de l’outillage dispendieux et l’installation des systèmes de coulée et de masselottage est beaucoup plus complexe. Pour obtenir des telles pièces, le moulage au sable est une méthode plus avisée. Cependant, pour créer de petites pièces, c’est tout le contraire ! Le moulage à la cire perdue permet de respecter leurs dimensions, tandis que la production de l’outillage requis est économique et que les systèmes de coulée et de masselottage sont plus faciles à créer et à installer. Si vous désirez une pièce de taille importante tout en profitant des avantages du moulage à la cire perdue, qu’on pense aux surfaces lisses ou au haut degré de fidélité au modèle, il est préférable de soumettre une pièce dont l’essentiel de la masse est concentré en une seule zone, par exemple dans la partie centrale dans le cas d’une turbine ou d’une hélice.

 

J’aurai besoin que ma pièce soit produite plus d’une fois.  De manière générale, le moulage à la cire perdue convient davantage aux pièces devant être coulées à de nombreuses reprises. Pour obtenir des échantillons, effectuer de la recherche et du développement ou pour une très petite commande, vous pouvez recourir à notre service de prototypage. Or, les pièces à la cire perdue sont une réplique d’un modèle de cire et sont créées à l’aide d’un moule à injection d’une très haute précision. C’est là une de leurs principales caractéristiques. La mise au point de l’équipement nécessaire au moulage est habituellement coûteuse, ce qui peut rendre moins rentable la fabrication unique d’un nombre limité de pièces. Toutefois, veuillez garder en tête qu’il n’est pas rare que nos clients nous commandent une petite quantité de pièces (parfois de 5 à 25 exemplaires), étant donné que nous nous spécialisons dans les petites et moyennes commandes. Toutefois, les clients qui effectuent de telles commandes le font habituellement de façon régulière.

 

Ma pièce est machinée ou mécanosoudée en usine et j’aimerais réduire mes coûts de fabrication.  Il est important de comprendre que, pour fabriquer des pièces à partir d’un bloc ou d’une barre solide, on doit usiner de la matière afin de créer la forme voulue. Les techniques de moulage, elles, permettent plutôt de travailler le métal sous forme liquide et de le couler directement dans un moule ayant la forme voulue. Le principal avantage du moulage à la cire perdue est que, contrairement à d’autres méthodes, il permet de reproduire des détails, comme des cannelures, des bosses ou des dentures, qui exigeraient normalement un temps d’usinage important. Il permet aussi d’obtenir des tolérances très précises. Avec une tolérance inhérente de ± 0,005 po (0,0127 cm) par 1 po (2,54 cm), cette méthode permet de reproduire avec exactitude des détails auparavant usinés. Si la finition de la surface d’une pièce requiert de l’usinage, nous pouvons laisser sur la pièce la quantité de métal que vous désirez selon vos besoins.

 

Les pièces à produire présentent de nombreux détails internes difficiles à reproduire par usinage. Un des avantages du moulage à la cire perdue est qu’il consiste à verser du métal en fusion dans une carapace en céramique, matériau qui se retire facilement une fois que la pièce est solidifiée et refroidie. On peut facilement reproduire le niveau de détail du modèle en cire à l’aide de procédés comme le noyautage à la cible soluble et le noyautage à la céramique ainsi que de l’outillage innovateur. Les possibilités sont donc infinies. Fait intéressant, il arrive souvent qu’un ingénieur ou un designer qui connaît peu la flexibilité de la cire perdue soumette un plan qui ne prévoit pas un niveau de détail optimal, convaincu qu’un tel degré de précision ne serait envisageable qu’en investissant des sommes énormes pour des assemblages complexes de pièces.

 

J’utilise présentement le forgeage et le moulage au sable, mais ces méthodes sont coûteuses, n’offrent pas un beau fini de surface, requièrent des angles de dépouille et ne permettent pas de fabriquer des pièces entièrement identiques de façon constante. Le moulage à la cire perdue est la solution de choix lorsqu’on veut éviter que les pièces aient une apparence « brute » due au moulage au sable, au forgeage ou à la soudure. Bien que ce procédé soit légèrement plus coûteux à la pièce en raison des manipulations qu’il demande, il permet d’obtenir des surfaces incroyablement lisses et d’éliminer les angles de dépouille ainsi que les joints de moulage ou de soudure. Que ce soit afin d’obtenir un meilleur fini de surface, afin d’éliminer ou de réduire les opérations d’usinage nécessaires à la production de détails cruciaux ou afin d’avoir des pièces qui s’insèrent plus facilement dans les gabarits et les montages en usine, le moulage à la cire perdue est un choix gagnant!

 

Il est difficile de trouver dans les entrepôts d’acier des blocs ou barres solides dans les alliages spécialisés dont j’ai besoin. Un des avantages méconnus (mais oh! combien intéressants) du moulage à la cire perdue est qu’il permet de fondre et couler pratiquement tous les alliages et d’obtenir des pièces près de la dimension désirée. Vous n’avez donc pas à vous limiter aux alliages les plus communs. Voilà une solution fort pratique et économique pour les ateliers d’usinage ou de soudure qui voudraient utiliser des barres, des plaques ou des tubes fabriqués à partir d’alliages rares ou exotiques. Qui plus est, nous n’exigeons pas que vous fournissiez une quantité minimale de votre alliage pour que nous le coulions. S’il peut être difficile de trouver sous forme corroyée standard certains alliages rares qui seraient parfaits pour vos projets, c’est souvent parce que leurs métaux fortement alliés les rendent coûteux ou parce qu’il est difficile de les usiner ou de les souder. Il n’y a donc pas d’avantage économique à les vendre. Le moulage à la cire perdue permet de pallier ces problèmes tout en réduisant à la fois les pertes causées par l’usinage et vos coûts d’achat de matériaux et de finition.

Bien que rares, certains types de pièces ne se prêtent pas aisément au moulage à la cire perdue. Nous vous encourageons toutefois à nous envoyer vos projets afin que nous les évaluions. Voici quelques exemples de pièces qui pourraient ne pas convenir entièrement à notre type de moulage :

– Les pièces qui peuvent facilement être produites à partir de métaux bruts dans des formes standards comme des barres, des tubes ou des angles, surtout si elles sont  faites d’alliages communs;
– Les pièces dont les parois sont extrêmement minces, les pièces réalisées à la presse mécanique et les longues pièces fragiles;
Les pièces extrêmement petites et complexes (de moins de 0,5 po [1,27 cm]);
Les pièces comportant de nombreuses sections épaisses isolées entrecoupées de sections légères (question de ratio) (dans un tel cas, nous pouvons vous aider à redessiner vos pièces);
Les pièces en fonte, en aluminium, en titanium ou faites d’alliage de cuivre pur;
– Les pièces dont toutes les surfaces ont été usinées et pour lesquelles la précision du moulage à la cire perdue n’offre aucun avantage (à l’exception possible des pièces dont le métal est difficile à trouver dans les entrepôts d’acier).